Article écrit en 2008, mis à jour en 2016


J'ai vu Renaud sur scène pour la première fois en 1982 lors de l'enregistrement de Un Olympia pour moi tout seul. Franchement ? c'était très moyen. Renaud a toujours été un mauvais chanteur et j'aime les voix justes... Je suis tout de même resté jusqu'au bout, je ne pouvais pas partir sans avoir entendu une des chansons les plus géniales de mon auteur préféré : Dans mon HLM.


Laisse béton / Ma gonzesse


Renaud - Laisse beton

Comme beaucoup d'auditeurs, j'ai été cueilli en 1977 par le tube américano-titi-parigot Laisse béton qui était la preuve à lui tout seul, que l'on allait enfin pouvoir se caler dans les oreilles des trucs un poil plus intéressants que les habituelles âneries variétoches qui nous saoulaient à cette époque.

Le texte de la chanson du loubard écrit par Muriel Huster, bien qu'à mon sens pas tout à fait abouti, plante un décor glauque et réaliste qui donne envie d'écouter, d'en savoir plus... Ce type de texte va accompagner Renaud pendant un bon bout de chemin. C'est dans cette chanson que l'on entend la première utilisation du mot Byzance, qui sera employé dans de nombreux albums de Renaud. Est-ce une idée de son auteur ?

Mais aux côtés de Le blues de la porte d'Orléans, Adieu minette (choc entre deux mondes socialement opposés qui devient au final une chanson anti-militariste), Germaine (mouais...) c'est l'humour décalé de Je suis une bande de jeunes à moi tout seul qui m'a le plus séduit :

Je suis le chef et le sous-chef
Je suis Fernand le rigolo
Je suis le petit gros à lunettes
Je suis Robert le grand costaud
Y'a plus de problème de hiérarchie
C'est toujours moi qui commande
C'est toujours moi qui obéi
Faut de la discipline dans une bande


J'attendais mieux du troisième album Ma gonzesse paru en 1979. Pourtant le titre éponyme qui ouvre le disque est bien dans la lignée de ce que Renaud nous avait offert dans son album précédent. Le thème de l'amitié pour un pote loubard est remplacé par l'amour, mais dans un style argotique inhabituel qui fait de Renaud un auteur à part. L'utilisation de l'argot dans une chanson d'amour à vocation poétique n'est pas vraiment le quotidien des paroliers de variété française...

Les titres Sans dec, La Tire à Dédé ou C'est mon dernier bal affichent une nouvelle fois un humour très personnel. L'utilisation surprenante des "non-rimes" distingue les textes de Renaud des autres paroles de chansons traditionnelles. La Chanson pour Pierrot, grand moment de tendresse, reste ma chanson préférée de cet album :

Le jour où tu te ramènes, j'arrête de boire, promis
Pendant toute une semaine, ce sera dur mais tant-pis

Cela ne vous a probablement pas échappé, j'ai volontairement passé sous silence le premier disque Amoureux de Paname que je trouve encore aujourd'hui sans grand intérêt. Bien que la chanson Hexagone sorte tout de même un tout petit peu du lot.


Marche à l'ombre


Marche à l'ombre - Renaud

C'est le quatrième disque Marche à l'ombre sorti en 1980 qui va définitivement me faire craquer pour cet artiste atypique. Renaud est vraiment un auteur et parolier hors du commun et son univers me touche. Sa façon de raconter ses histoires, m'amuse, j'adhère à ses propos critiques, à son engagement anti-militariste... presque tout me plait chez Renaud.

Il n'y a que sa façon de chanter qui me chagrine, mais finalement j'ai fini par m'habituer. Un peu comme j'ai réussi à m'accommoder des voix de Boris Vian ou de Bobby Lapointe. La qualité de l'écriture et l'intérêt des sujets traités ont le pouvoir d'occulter les faiblesses de l'interprète.

Renaud Séchan franchit un premier sommet de la composition avec Dans mon HLM. Une galerie d'affreux jojos, criante de vérité est étalée avec un humour acide sur une musique dont le ton monte au fur et à mesure que l'ascenseur nous emmène vers le réconfortant huitième étage, chez la môme du huitième, le hasch, elle aime !

Au rez-de-chaussée, dans mon HLM, y a une espèce de barbouze
Qui surveille les entrées, qui tire sur tout ce qui bouge, surtout si c'est bronzé...
Il est tellement givré, que même dans la légion
Ils ont fini par le jeter, c'est vous dire s'il est con

Le titre Marche à l'ombre qui ouvre l'album du même nom, rappelle un peu Laisse béton, mais cette nouvelle chanson possède en plus un refrain bien chaloupé, qui se fredonne et se retient facilement. Le son de l'enregistrement est bluffant pour l'époque. Cette fois ci le chanteur n'est plus le loser qui se fait piller, il est devenu le chef, même si il avoue dans une métaphore pleine de malice :

C'est vrai que je suis épais, comme un sandwich SNCF

Renaud commence à imposer son style, joue avec l'argot, toujours en décalage. Il passe d'une chanson drôle et satirique It is not because you are à un morceau trempé dans le vitriole Où c'est qu'j'ai mis mon flingue où la presse, la police, l'armée, la justice... se font largement taper dessus. Renaud avouera d'ailleurs à propos de ce morceau particulièrement teigneux dans son pot-pourri Paris-Province : "Celle là, je crois que le jour où je l'ai écrite, j'étais franchement énervé par la colère".

La violence rencontre l'amour, Renaud se moque des autres et de lui-même dans L'auto-stoppeuse. Le chanteur rencontre son premier grand succès commercial, ce n'est que justice, cet album est une vraie réussite. La chanson Marche à l'ombre sera reprise dans le film interprété par Gérard Lanvin et Michel Blanc quatre ans plus tard.

A noter : Wikipédia stipule l'absence d'accordéon sur ce disque, ce qui est faux. Une superbe partition d'accordéon accompagne Renaud dans une chanson magnifique, devenue un des titres phares du chanteur La teigne où d'ailleurs le mot Byzance refait son apparition. A noter également, le premier "Tarte Tatin" dans la chanson "cinématographique" : Les aventures de Gérard Lambert.

Ce disque révèle un auteur qui devient dans le même temps un compositeur talentueux, mais le meilleur of Renaud reste à venir...


Le retour de Gérard Lambert


Le retour de Gérard Lambert - Renaud

Eh, déconne pas Manu
Va pas te tailler les veines
Une gonzesse de perdue
C'est dix copains qui reviennent

Année 1981. Les paroles de Manu vont résonner pendant plusieurs décennies, qui sait peut-être même plus. Un loubard, les copains, l'amour, le mal-être, les bistrots... tous ces thèmes chers à Renaud se retrouvent ici, portés par l'ébouriffante partition d'accordéon d'un nouveau venu dans la bande du chanteur : Jean-Louis Roques. La superbe mélodie imaginée par Renaud Séchan himself, n'est évidemment pas étrangère à l'émotion qui se dégage de cette chanson.

A chaque concert de Renaud, le public qui connaît le texte sur le bout des ongles, se transforme en chorale. J'imagine les frissons qui doivent parcourir le chanteur en entendant son assistance. Il m'arrive encore de pleurer en écoutant cette chanson pour la douze millième fois.

Derrière ce nouveau coup de maître, d'autres chansons réussissent la difficile prouesse d'exister sans avoir à rougir. Le riff que l'on entend en premier, en déposant la galette de Vinyle sur la platine prévient l'auditeur : la vie c'est pas tout le temps marrant ! Dans Banlieue rouge il est question d'une femme au quotidien pesant. Pourtant une petite dose d'humour tente de détendre l'atmosphère étouffante :

Elle crèche cité Lénine, une banlieue ordinaire
Préfèrerait habiter, cité Mireille Mathieu
Au moins elle sait qui c’est, et puis c’est vrai que ça ferait mieux
Sur les cartes de visite, qu’elle utilise jamais

La blanche qui dénonce les méfaits de la drogue pourrait être jugée plus sévèrement, surtout quand on sait que l'addiction à l'alcool n'est pas plus enviable à toute autre addiction. Heureusement le dernier couplet sauve la mise à ce texte encore une fois bien maîtrisé :

Et puis je vais te dire si tu me fais un sourire
Tout ce que je t'ai dit, ben je te jure que je le retire
Mais si je croise ton dealer j'y fous dans le cœur
Un coup de surin de la part d'un copain
Ça risque d'être dur, vu que cette ordure
Un cœur ça m'étonnerait qu'il en ait un

Avec J'ai raté Télé-Foot et Étudiant poils aux dents Renaud se créé deux amusants défouloirs. Le chanteur s'y lâche et égratigne au passage la télévision, les médecins, juges, avocats, pharmaciens, architectes... ambiance rock n' roll, guitare électriques, Ricard, bière et tout le reste... bienvenue chez Renaud, sa gonzesse Lolita tout juste née, Dylan et Bruce Springsteen.

Mon beauf est une chanson où Renaud utilise un beauf à la Cabu pour y décrire la bêtise et la méchanceté. Il profite de ce texte pour y glisser un petit message sur sa sensibilité politique (Renaud n'avait pas caché son affection pour le socialiste François Mitterrand, élu Président de la République française cette année là) :

Le jour où les cons seront plus à droite
Y a peut-être une chance pour qu'ils votent à gauche

La suite des aventures de Gérard Lambert, sa dernière chanson ambiance "loubards" et Soleil immonde, chanson écrite par Coluche et inspirée par l'univers des chansons de Jean-Patrick Capdevielle méritent aussi le détour mais à mon avis, dans une moindre mesure.

A noter cette année là, Renaud offre au film de Patrice Leconte Viens chez moi, j'habite chez une copine avec Michel Blanc, et Bernard Giraudeau, la chanson du même nom.


Morgane de toi


Morgan de toi - Renaud

Morgane de toi est pour moi le meilleur album de Renaud. Si l'on excepte les deux dernières chansons, un peu en dessous du niveau très très haut des autres titres, la qualité des textes frise l'excellence de bout en bout. Ce disque a toujours été un de mes albums favoris parmi tous mes disques de chanson française.

Exit le personnage du loubard (Loulou a vieilli), les temps changent, Renaud aussi et devient baba cool écolo-rigolo. Toujours anti-militariste, Renaud se fait plus irrévérencieux que jamais et invite le président à rejoindre sa bande de potes pour bouffer des nouilles et fumer un pétard. Il se définit à présent comme "un militant du parti des oiseaux, des baleines, des enfants, de la terre et de l’eau".

Inspiré par le texte de Boris Vian Le déserteur, Renaud modernise le discours, change les codes habituels, c'est ainsi que le père du déserteur est un vieil anar en parfait accord avec les convictions de son fils :

Je viens de recevoir un coup de fil de mes vieux
Pour me prévenir que les gendarmes s’étaient pointés chez eux
J'ose pas imaginer ce que leur a dit mon père
Lui, les flics, les curés et puis les militaires
Il les a vraiment dans le nez, peut-être encore plus que moi

Le ton est habile, toujours plus drôle, mordant et engagé. Renaud a fait évoluer son style, le faisant devenir encore plus subtil. Ce virage lui convient à merveille, ses colères sont mieux canalisées et le message n'en est que plus puissant.

L'autre chanson très engagée de l'album est Deuxième Génération (Byzance est de retour), le jeune Slimane immigré d'Afrique du Nord a quinze ans, son CAP de délinquant en poche et décrit son impossible intégration dans une cité de La Courneuve, avec une haine et une rage bien compréhensibles.

Le reste de l'album est dominé par des thèmes nettement moins lourds et l'humour y tient une place prépondérante. Même si une petite égratignure au détour d'une phrase est toujours possible en embuscade, comme dans Doudou s'en fout par exemple :

La doudou, c'est sans dire un mot, qu'elle supporte les pauvres têtes
Des pouffiasses de la conso, qui croient comme des bêtes que la beauté s'achète

Parmi toutes ces pépites, une chanson "à boire" hilarante ne fait pas du tout tâche comme le gros rouge qui envoie la vedette au tapis. Dans la chanson Pochtron, Renaud se moque de ses bitures et de l'alcoolisme en général. Connaissant les relations entre Renaud et l'alcool ainsi que les dégâts que le produit cause chaque jour dans le monde, il pourrait être tentant de s'arrêter un instant pour parler du problème. Ne comptez-pas sur moi, il existe des milliers de pages sur le sujet et bon nombre sont à jeter à la poubelle. Je ne retiendrai donc que deux lignes parmi celles que je trouve les plus drôles de Mister Renaud Séchan.

Puis j’ai voulu repeupler la France, même que la France était pas d’ac
Je me suis endormi sans résistance, comme un sac !

Une autre chanson qui m'a toujours fait mourir de rire (et pourtant je suis toujours en vie) est Ma chanson leur a pas plu. Jean-Patrick Capdevielle, Bernard Lavilliers et Francis Cabrel reçoivent un hommage sous une forme satirique. L'entrée des congas dans le stade de Geoffroy Guichard, l'histoire d'une none amoureuse d'un caillou, Jimmy qui est vachement fort, autant de petites trouvailles qui en font une chanson culottée "qu'à le son long". Renaud termine par un couplet se parodiant lui-même, rappelant ses vieux thèmes habituels à l'aide de jeux de mots à 2 balles (bière, mobylette, amour & suicide...) du très grand Renaud.

Si je parle avant tout des textes de Renaud et beaucoup moins de sa musique, c'est tout simplement parce que je trouve ses talents d'auteur nettement supérieurs à ses capacités de compositeur. Si en quelques rares occasions (on en recause avec l'album suivant), Renaud a été touché par la grâce en offrant une superbe mélodie à un de ses textes, ce qui avait été le cas pour Manu par exemple, le plus souvent, la musique reste cantonnée dans un rôle secondaire servant juste à porter les paroles et jamais l'inverse. Ce qui n'est absolument pas gênant. Georges Brassens a déposé un bon nombre de textes sur de vulgaires pompes de guitare à 2 accords, et cela n'a jamais ennuyé personne.

Sur l'album Morgane de toi, à mon sens, deux chansons bénéficient d'un traitement musical plus soigné, à commencer par la chanson du même nom consacrée à Lolita, sa fille de 3 ans. Sauf que pour cette fois ci, le compositeur n'est pas Renaud mais Franck Langolff. Le résultat musical de ce morceau est impressionnant. Il faut dire que Renaud est entouré de musiciens haut de gamme. A ce propos, j'aimerais bien savoir quelles partitions tient Albert Lee, j'adore ce gratteux. Si quelqu'un à des infos...

La seconde chanson, et celle ci est l'œuvre de Renaud tant au niveau des paroles que de la musique, est un nouveau sommet dans la carrière du chanteur, une chanson d'une rare perfection qui se nomme : En cloque. L'utilisation de l'argot pour écrire une chanson d'amour est une particularité chez Renaud. Alors qu'un autre parolier aurait pu écrire un texte lourdingue et vulgaire, Renaud écrit une des plus belles chansons de son répertoire, s'offrant même le luxe d'une conclusion un peu risquée mais finalement aussi amusante que sensible :

Parfois ce qui me désole, ce qui me fait du chagrin
Quand je regarde son ventre, et le mien
C'est que même si je devenais, pédé comme un phoque (foc?)
Moi je ne serai jamais, en cloque

Le nouveau "Tatatin" de Dès que le vent soufflera chanson à succès qui ouvre l'album sorti en 1983 restera dans toutes les mémoires, comme un des multiples symboles du chanteur devenu populaire au point de vendre un million de l'album Morgane de toi en quelques mois seulement.


Mistral gagnant


Mistral gagnant - Renaud

L'album Mistral gagnant démarre en trombe avec une bombe dirigée vers... Margaret Thatcher alors Premier(e) ministre du Royaume-Uni.

En réalité, Renaud se sert plus de Margaret Thatcher comme d'un outil comique pour servir une chanson en forme d'hommage rendu à la délicatesse du genre féminin par opposition à la violence des hommes.

Renaud se fait une fois de plus l'ambassadeur de la paix et y exprime son dégoût de la violence, de la guerre et de ses génocides. La chanson Miss Maggie est un chef-d'œuvre de bon sens, écrit avec une maîtrise totale. Il s'agit pour moi d'un des textes les plus réussis, écrit par Renaud. Jean-Pierre Bucolo, guitariste de Renaud, qui va s'imposer au fil du temps comme un des principaux collaborateurs du chanteur, est le compositeur de la musique de la chanson.

C’est pas d’un cerveau féminin qu’est sortie la bombe atomique
Et pas une femme n’a sur les mains le sang des indiens d’Amérique
Palestiniens (juifs) et arméniens témoignent du fond de leurs tombeaux
Qu’un génocide c’est masculin comme un SS, un torero
Dans cette putain d’humanité les assassins sont tous des frères
Pas une femme pour rivaliser à part peut être Madame Thatcher

Le second coup de théâtre de ce disque est le morceau qui a donné son titre à l'album : Mistral gagnant. La chanson est devenue un des plus gros tubes de Renaud Séchan.

Le succès de cette chanson est-il dû à la qualité du texte ? A sa mélodie ? A la partie de piano qui accompagne un interprétation impeccable ? En réalité, le succès de cette fabuleuse et envoûtante chanson est dû à la parfaite harmonie qui existe entre tous les éléments qui la compose.

Ecrire un texte original et intéressant n'est pas donné à tout le monde, mais offrir un costume taillé sur mesure à la rythmique des mots, laissant à penser qu'aucune autre rencontre n'était possible, est un exercice de haute voltige que seuls les auteurs-compositeurs les plus talentueux réussissent tout au plus, une ou deux fois dans leur carrière artistique. Renaud a connu ce bonheur à quelques reprises, mais cette fois il faut bien reconnaître qu'il est sur le toit du monde.

Au milieu des années 80 (nous sommes très exactement en 1985), les ingénieurs du son ont pour sale habitude de mettre des tonnes de reverb de type SPX sur la caisse claire, gonfler le son des guitares, remplacer les riffs de cuivres par des synthétiseurs trop identifiables... l'album Mistral gagnant n'échappe pas à ce douloureux traitement. Je trouve l'écoute de titres comme Fatigué ou Si t'es mon pote tout à fait insupportables. Baby-sitting blues aurait pu m'amuser si la voix de Renaud ne s'était pas retrouvée affublée d'un arrangement si ridicule. Les paroles de P'tite conne passent presque inaperçues derrière un orchestre plus lourd que dix enclumes.

Reste la chanson La pêche à la ligne et son joli texte, relativement épargné par l'environnement sonore hostile.


Extrait Interview Yannick Delneste - 3 avril 2016

YD: Dans votre discographie, quel album se détache ?

RS: "Mistral gagnant", et puis "Morgane de toi". J'étais un peu en état de grâce.

SUD OUEST


Putain de camion


Putain de camion - Renaud

Avec le disque Putain de camion sorti en 1988, Renaud est complètement passé à côté de son sujet. La plupart des textes manquent de profondeur, d'humour, d'originalité... même la chanson consacrée à la mort de Coluche et qui a donné son nom à l'album, fonctionne mal. Les musiques sont ternes, l'ingé-son nous refait le coup du son à te vriller les tympans sur les trois-quarts des morceaux, bref, le constat est attristant, l'ascension de Renaud au firmament de la variété française subit un sérieux coup d'arrêt.

Je n'ai jamais accroché à la plupart des chansons de ce disque exceptée Socialiste, chanson plutôt rigolote. Admettons qu'avec les morceaux Il pleut et Me jette pas, Renaud ne s'en tire pas trop mal quand même.

Une seule chanson sort vraiment du lot. La mère à Titi est un incroyable éclair de génie au milieu d'un terrain vague. Sans cette chanson, on aurait du mal à croire qu'il s'agit d'un album de l'auteur compositeur interprète que l'on connaît. La musique très inspirée de Franck Langolff vient soutenir un texte drôle et chargé d'humanisme. Le résultat est magnifique.

Sur la table du salon qui brille comme un soulier
Il y a un joli napperon et une huître cendrier
Il y a des fruits en plastique vachement bien imités
Dans une coupe en cristal vachement bien ébréchée

Après les ventes record des deux albums précédents, Renaud se prend une claque. Le disque Putain de camion se vend trois fois moins que Mistral gagnant.


Marchand de cailloux


Marchand de cailloux - Renaud

L'album enregistré en 1991 "pendant leur sale guerre" (guerre du Golfe) comme il l'est mentionné sur la pochette, s'ouvre avec la chanson entraînante Marchand de cailloux. Sans être un morceau d'exception, la chanson bénéficie d'un arrangement sonore et d'un son très soignés, tendance folk Irlandais. Si le texte manque peut-être un peu d'humour (sauf dans le dernier couplet), il reste tout de même dans l'esprit des bonnes chansons de Renaud. Pas de quoi s'en relever la nuit mais après l'affligeant Putain de camion, je suis tout de même content de retrouver le bonhomme un peu plus inspiré.

La gouaille du parolier refait enfin sa véritable apparition dans la chanson suivante L'aquarium. Si le ton est désabusé, le texte ne manque toutefois pas d'humour. La guitare lancinante de Jean-Pierre Bucolo accompagne la voix du chanteur avec beaucoup d'humilité. Les éternels copains de Renaud : curés, militaires, journalistes, en prennent tous pour leur grade...

Énervé par la colère un beau soir après la guerre
J'ai balancé ma télé par la fenêtre
Comme je suis un garçon primaire
Je me suis dit : un militaire, avec un peu de bol
Se la mange en pleine tête

On ne peut pas considérer qu'il s'agisse d'un disque majeur dans la discographie de Renaud mais c'est quand même un peu de sa faute, c'est bien lui qui a mis la barre trop haute avec des chansons incroyables comme Miss Magie, Manu, En cloque, Mistral gagnant...

Malgré tout, Marchand de cailloux reste pour moi, un disque agréable à entendre et quelques chansons comme 500 connards sur la ligne de départ, La ballade Nord-irlandaise ou Je cruel tirent leur épingle du jeu. Mention spéciale pour la très jolie chanson : Dans ton sac :

En farfouillant de plus belle
Dans ton délicieux bordel
J'ai trouvé accroché avec un trombone
Une petite carte, un téléphone griffonné
J'ai failli appeler pour voir
Si je tombais sur un grand noir culturiste
J'ai pas osé, j'ai eu peur de déranger
Ton coiffeur, ton dentiste

Renaud accepte l'année suivante de tenir le rôle d'Etienne Lantier dans le film Germinal aux côtés de Gérard Depardieu et Miou-Miou. Renaud se révèle être un acteur tout à fait crédible et le film est très réussi. Avant la sortie de Germinal, Renaud enregistre Cante el' Nord, album de chansons ch'ti. Tout in haut de ch’terril est une reprise rigolote, très agréable à se caler entre les deux conduits auditifs par un soir d'hiver devant la ch'miné


A la belle de mai


A la belle de mai - Renaud

Le premier truc qui m'a botté en écoutant cet album, c'est le son.

Il est vrai que nous sommes en 1994, la mode des synthés et des batteries "surgonflées" a laissé place aux prises de son d'instruments naturels, ça fait des vacances à nos oreilles !

De plus, Jean-Louis Roques s'est occupé des arrangements ainsi que de la direction musicale et franchement ça sonne !

Je n'ai jamais compris pourquoi cet album n'a pas rencontré plus de succès. C'est vrai qu'il n'y a pas de chanson orientée top 50 dans ce disque mais l'écoute des morceaux est toujours agréable, les textes sont bien ficelés, et l'emballage, dans tous les sens du terme, est fort bien réussi.

Le fait d'avoir choisi La ballade de Willy Brouillard comme morceau d'ouverture est peut-être ce qu'il y a de plus critiquable. Pour ma part, c'est un des titres de ce disque que j'aime le moins. Affaire de goût probablement.

En revanche la chanson suivante A la Belle de Mai qui brosse le portrait de Bernard Tapie en langage semi-occitan est d'une efficacité redoutable. La musique entraînante ajoute une bonne dose de légèreté à l'humour original du texte.

L'accompagnement de cette chanson m'a tellement emballé, que j'ai moi-même enregistré une chanson quelques années plus tard sur une rythmique quasiment identique (ah oui, je ne vous ai toujours pas dit mais j'ai été chanteur auteur et compositeur pendant près de 30 ans, voir en bas de page pour plus de détail). Bien évidemment, la chanson que j'ai enregistrée est loin d'avoir les qualités de celle de Renaud, mais à l'époque j'avais eu envie de rendre hommage à l'un de mes artistes favoris et probable responsable de ma carrière dans la chanson, aussi modeste eut-elle été.

Je me suis même offert pour l'occasion les services de Jean-Louis Roques en personne pour l'enregistrement de l'album Ratatouille écrit en collaboration avec un autre parolier de talent : Luc Tallieu.

Même si je ne suis pas toujours d'accord avec la chanson engagée contre l'éducation C'est quand qu'on va où, je trouve malgré tout cette chanson très jolie et très bien écrite :

C'est quand même un peu galère
D'aller chaque jour au chagrin
Quand y'a tellement de gens sur terre
Qui vont pointer chez "fout-rien"
Avec les devoirs à la maison
Je fais ma semaine de 60 heures
Non seulement pour pas un rond
Mais en plus pour finir chômeur

Le mot "chômeur" n'étant toutefois pas approprié puisqu'il me semble que la personne qui parle est en fait Lolita, la fille de Renaud. Le mot "chômeuse" aurait donc été plus correct... oui, évidemment ça marche moins bien avec la semaine des soixante heures ;-)

Un autre excellent moment de l'album est Le sirop de la rue. La partie d'harmonica jouée par un de mes musiciens français préférés Jean-Jacques Milteau, est d'une perfection absolue. Le thème de la chanson est un grand classique parmi les thèmes utilisés par Renaud. Nostalgie et regrettés souvenirs d'enfance s'entrecroisent, ce qui n'empêche pas de distribuer quelques paires de claques au détour d'une rime.

Le petit chat est mort, Adios Zapata, Mon amoureux... pratiquement rien à jeter de cet album très homogène. Dans Cheveu blanc, Renaud s'affole en s'apercevant qu'une page est en train de se tourner, mais avec tellement d'humour et d'autodérision :

Demain à coup sûr, débarquent ses petits frères
Dans six mois peut-être, on m'appelle Crin-Blanc
Le troisième âge arrive, ça y'est c'est l'hiver
Moi qui croyait vivre l'éternel printemps

Le dernier morceau est l'apothéose d'un disque qui n'a malheureusement jamais été suffisamment reconnu à sa juste valeur. La médaille, chanson qui a été censurée à sa sortie, est une des mes chansons préférées de l'artiste, je vous la livre dans son intégralité :

Un pigeon s'est posé, sur l'épaule galonnée
Du Maréchal de France
Et il a décoré, la statue dressée
D'une gastrique offense
Maréchaux assassins, sur vos bustes d'airain
Vos poitrines superbes
Vos médailles ne sont, que fientes de pigeons
De la merde

Un enfant est venu, au pied de la statue
Du Maréchal de France
Une envie naturelle, l'a fait pisser contre elle
Mais en toute innocence
Maréchaux assassins, le môme mine de rien
A joliment vengé
Les enfants et les mères, que dans vos sales guerres
Vous avez massacrés

Un clodo s'est couché, une nuit juste aux pieds
Du Maréchal de France
Ivre mort au matin, il a vomi son vin
Dans une gerbe immense
Maréchaux assassins, vous ne méritez rien
De mieux pour vos méfaits
Que cet hommage immonde, pour tout le sang du monde
Par vos sabres versé

Un couple d'amoureux, s'embrasse sous les yeux
Du Maréchal de France
Muet comme un vieux bonze, il restera de bronze
Raide comme une lance
Maréchaux assassins, l'amour ne vous dit rien
A part bien sûr celui
De la patrie hélas, cette idée dégueulasse
Qu'à mon tour je conchie

Il faudra attendre huit ans pour entendre de nouvelles chansons de Renaud. Pour nous faire patienter, le chanteur nous offrira un disque de reprises de chansons de Georges Brassens. Je retiens de cette initiative, une bien sympathique interprétation de Je suis un voyou.


Boucan d'enfer


Boucan d'enfer - Renaud

Huit ans après le joli coup de La belle de mai, l'album Boucan d'enfer déboule sur les ondes en 2002 et du boucan il va en faire !

Avec le premier single Docteur Renaud, Mister Renard le chanteur énervant se réinstalle dans le creux de nos oreilles pour notre plus grand bonheur. Tous ceux qui braillaient haut et fort que Renaud était désormais incapable d'écrire et de chanter en sont pour leurs frais. Renaud réussit le pari risqué d'intéresser son auditoire en parlant de lui, de son addiction à l'alcool sur un ton désabusé. N'en déplaise à ses vifs détracteurs, Renaud n'est pas encore "tout sec"!

Si la voix du chanteur se fait encore plus incertaine qu'auparavant, le bagou du parolier est toujours plein de verve et de style :

A la pointe de son stylo
Le Renard n'a que des gros mots
La parano et le cafard
Ne lui inspirent que des idées noires

Dans ce nouveau disque que beaucoup appellent l'album de la résurrection, Renaud a un petit peu rangé ses engagements politiques. Il y parle de ses souffrances, de sa séparation avec "sa gonzesse, celle qui partageait son cassoulet..."

Petit pédé raconte avec beaucoup de tendresse, l'histoire d'un jeune homosexuel obligé de quitter sa petite ville de province :

Il fait pas bon être pédé, quand t'es entouré d'enculés

Les médias, la télé-réalité et le show business se font proprement épingler dans Je vis caché. Même si l'on peut comprendre le coup de gueule de Renaud pour des émissions, il est vrai pénibles et abêtissantes, on peut toutefois regretter un manque d'humour et de second degré que Renaud manie d'habitude avec beaucoup de brio.

Une nouvelle chanson pour Lolita devenue ado se laisse écouter volontiers, Elle a vu le loup est une chanson tendre non dénuée d'un certain humour; Baltique texte habile à la mémoire de la chienne de François Mitterrand est soutenu par une mélodie et un arrangement savamment dépouillés; L'entarté et son sympathique petit côté pop-rock ou Mon bistrot préféré avec son habillage jazzy et délicat, rendent cet album assez réussi. Les musiques signées par Jean-Pierre Bucolo, restent le plus souvent assez sages, mais sont suffisamment efficaces pour faire oublier les nombreuses maladresses vocales.

Malgré tout, le succès retentissant qu'a connu cet album (Boucan d'enfer est à ce jour le disque le plus vendu de tous les disques de Renaud), est surtout du à une seule chanson, à son texte et à son gimmick mélodique : Manhattan-Kaboul, interprétée sur le disque en duo avec Axelle Red et sur scène avec le public.


Enfants de Renaud


Renaud

Renaud a d'abord tenté de nous convaincre qu'il avait retrouvé son flingue avant de finir par avouer qu'il n'a plus d'inspiration. Si quelques titres ambiance rock n' roll de Rouge sang ne tournaient pas si mal (pour ma part j'ai vraiment adoré le cynisme des paroles et le son de Arrêter la clope), aucune chanson depuis Manhattan-Kaboul n'a réussi à renvoyer le chanteur sur les premiers rangs des hit-parades. Et alors...

Si l'artiste exceptionnel que nous connaissons ne retrouve jamais la route du succès, il laisse derrière lui un fabuleux héritage à tous les amoureux de la rime. Ses coups de gueules et ses messages d'amour font désormais partie de notre patrimoine culturel. Le 11 mai 2012, Renaud aura 60 ans, l'âge de la retraite qu'avait accordé François Mitterrand à tous les travailleurs en son temps... L'artiste a gagné un repos plus que mérité et si il souhaite en profiter pour s'occuper de ses enfants, de ses petits enfants... pas de lézard ! Et puis si par surprise, il nous refait le coup de Mistral gagnant par un beau matin de printemps en 2025, on ne lui en voudra pas non plus...

Renaud a laissé son empreinte et a inspiré des artistes qui à leur tour, nourrissent nos oreilles et notre mémoire. Monsieur des cow-boys fringants, Désolé pour hier soir du groupe Tryo, Respire de Mickey 3D, certains textes de Bénabar ne sont pas non plus sans rappeler l'univers irrévérencieux de Renaud Séchan, tout comme les deux splendides albums de Zebda : Essence ordinaire ou Utopie d'occase... sans oublier Benoît Dorémus, dont le premier album Jeunesse se passe est à découvrir absolument. Espèce de croisement de Jack Johnson, Eminem et Renaud, produit par Renaud lui-même, Benoît Dorémus est un des derniers prodiges du paysage musico-littéraire qui me plait tant...

Tu sais que si tu veux, je te prête un jean bleu
Et un tee-shirt qui sera trop grand
Le risque c'est qu'avec
On te prenne pour ton mec
Vu que d'habitude c'est moi dedans

Pour ma part, en tant que parolier, j'ai été très inspiré par Renaud et ses petites phrases contestataires. Bien que je sois finalement devenu chanteur pour enfants, je me suis souvent permis de glisser des petits messages déguisés ou non dans des textes à priori inoffensifs. La chanson la plus teigneuse que j'ai réussi à graver est probablement Drôle d'Anibal, chanson animalière qui s'adresse en réalité à certains humains qui ont le don de m'agacer. Pour info, Antoine, Jean-Pierre et Jacquot est bien le trio qui a permis d'envoyer de nombreux intermittents du spectacle à la soupe populaire... Devinette, tout en restant une chanson pour enfants, est peut-être une de mes chansons les plus "Renaudiennes" :

Il travaille dur toute une journée, faut surtout rien oublier
Mais se repose le reste de l'année, il fait un bien beau métier
Personne ne sait où il habite, il veut rester caché
Pour éviter les journalistes, Monsieur le Maire et le curé
Et ben alors, qui c'est ? C'est le Père Noël !

Comme je l'ai raconté plus haut, j'ai pu m'offrir le luxe d'enregistrer quelques morceaux avec l'accordéoniste de Renaud, Jean-Louis Roques et notamment une chanson intitulée Le manège dans laquelle j'envoyais en guise de conclusion, un message au maire de ma commune pour exprimer mon désaccord envers des projets immobiliers peu élégants. Ma maison de disques de l'époque (Henri Dès/Universal) a essayé de me faire retirer ce couplet mais j'ai quand même réussi à l'imposer.

La seule chanson que je n'ai jamais réussi à publier et c'est mon plus grand regret, est une chanson très engagée sur la grande distribution et l'enseigne Leclerc en particulier sous le pseudonyme Nino Nyes. Cette fois il ne s'agit pas d'une chanson pour enfants et le texte est sans équivoque. Ma maison de disques n'a jamais voulu prendre le risque de se fâcher avec Leclerc et Universal, on peut comprendre :

Commerce équitable (lire le texte)

Toute la discographie de Renaud

Toujours debout

2016

J'ai embrassé un flic
Les Mots
Toujours debout
Héloïse
La Nuit en taule
Petit Bonhomme
Hyper Cacher
Mulholland Drive
La vie est moche et c'est trop court
Mon anniv'
Dylan
Petite Fille slave
Ta batterie
Pour Karim

Molly Malone - Balade Irlandaise

2009

Vagabonds
Belfast Mill
Johnston's Motor Car
Je reviendrai...
Adieu à Rhondda
La fille de Cavan
Te marie pas, Mary !
A Carlingford
La ballade Nord-irlandaise
Dubliners
Willie McBride
Incendie
Molly Malone

Rouge sang

2006

Les Bobos
RS & RS
Arrêter la clope
Rouge Sang
Ma blonde
Les cinq sens
Elle est facho
Nos vieux
J'ai retrouvé mon flingue !
Jusqu'à la fin du monde
Adieu l'enfance
Elsa
Malone
Pas de dimanches
Sentimentale mon cul !
Danser à Rome
Je m'appelle Galilée

Boucan d'enfer

2002

Docteur Renaud, Mister Renard
Petit pédé
Je vis caché
Coeur perdu
Manhattan-Kaboul
Elle a vu le loup
Tout arrêter...
Baltique
L'Entarté
Boucan d'enfer
Mon nain de jardin
Mal barrés
Corsic'armes
Mon bistrot préféré

Renaud chante Brassens

1996

Je suis un voyou
La Marine
Le Gorille
La Chasse aux papillons
Comme hier
Les Amoureux des bancs publics
Brave Margot
Hécatombe
La Mauvaise herbe
Le Mauvais sujet repenti
La Légende de la nonne
Auprès de mon arbre
Gastibelza
Les Croquants
Philistins
Le Vieux Léon
Le Père Nöel et la petite fille
La Femme d'Hector
Le Bistrot
L'Orage
Jeanne
La Complainte des filles de joie
Les Illusions perdues

Les introuvables

1995

Welcome Gorby
Toute seule à une table
Miss Maggie
Ourson prisonnier
Sidi h' bibi
Fanny de la Sorgue
Touche pas à ma soeur
Le camionneur rêveur
Viens chez moi j'habite chez une copine
P'tit déj' blues
Zénobe
La petite vague qui avait le mal de mer

A la belle de mai

1994

La ballade de Willy Brouillard
À la Belle de Mai
C'est quand qu'on va où ?
Le sirop de la rue
Devant les lavabos
Cheveu blanc
Le petit chat est mort
Adios Zapata !
Son bleu
Mon amoureux
Lolito Lolita
La médaille

Renaud cante el' Nord

1993

Tout in haut de ch'terri
El pinsonnée
Ch'méneu d'quévaux
Les Tomates
Le Tango du cachalot
Adieu ch'terril d'Rimbert
Eun'goutt'ed'jus
M'lampiste
Y'in a qu'pour li
Les molettes
I bot un d'mi
Dù qu'i sont ?

Marchand de cailloux

1991

Marchand de cailloux
L'aquarium
P'tit voleur
Olé !
Les dimanches à la con
Dans ton sac
Le tango des élus
La ballade nord Irlandaise
500 connards sur la ligne de départ
Tonton
Je cruel
C'est pas du pipeau
Ma chanson leur a pas plu (suite)
Tant qu'il y aura des ombres

Putain de camion

1988

Jonathan
Il pleut
La Mère à Titi
Triviale poursuite
Me jette pas
Rouge gorge
Allongés sous les vagues
Cent ans
Socialiste
Petite
Chanson dégueulasse
Putain de camion

Mistral gagnant

1985

Miss Maggie
La pêche à la ligne
Si t'es mon pote
Mistral gagnant
Trois matelots
Tu vas au bal ?
Morts les enfants
Baby-sitting blues
P'tite conne
Le retour de la pépette
Fatigué

Morgane de toi

1983

Dès que le vent soufflera
Deuxième génération
Pochtron !
Morgane de toi
Doudou s'en fout
En cloque
Ma chanson leur a pas plu…
Déserteur
Près des autos tamponneuses
Loulou

Le retour de Gérard Lambert

1981

Banlieue rouge
Manu
Le Retour de Gérard Lambert
Le Père Noël noir
J'ai raté Télé-Foot
Oscar
Mon beauf'
La Blanche
Soleil immonde
Étudiant-poils aux dents
À quelle heure on arrive ?

Marche à l'ombre

1980

Marche à l'ombre
Les Aventures de Gérard Lambert
Dans mon H.L.M.
La Teigne
Où c'est qu'j'ai mis mon flingue ?
It is not because you are
Baston !
Mimi l'ennui
L'Auto-stoppeuse
Pourquoi d'abord ?

Ma gonzesse

1979

Ma gonzesse
Sans dec'
La Tire à Dédé
Ch'timi rock
J'ai la vie qui m'pique les yeux
C'est mon dernier bal
Le Tango de Massy-Palaiseau
Chanson pour Pierrot
Salut manouche
Peau aime (en public)

Place de ma mob

1977

Laisse béton
Le Blues de la Porte d'Orléans
La Chanson du loubard
Je suis une bande de jeunes
Adieu minette
Les Charognards
Jojo le démago
Buffalo débile
La Boum
Germaine
Mélusine
La Bande à Lucien

Amoureux de Paname

1975

Amoureux de Paname
Société, tu m'auras pas !
Petite fille des sombres rues
La Java sans joie
Gueule d'aminche
La Coupole
Hexagone
Écoutez-moi les gavroches
Rita
Camarade bourgeois
Le Gringalet
La Menthe à l'eau
Greta

PayPal Acceptance Mark