Jean Michel Veillon

Jean-Michel Veillon est l'un des flûtistes les plus reconnus en France comme en Irlande. Son extraordinaire connaissance des musiques traditionnelles de multiples horizons, lui a permis de faire le tour de la planète aux côtés de ses maîtres, qu'il a maintenant largement égalés. Sa collaboration avec Dan ar Braz au sein de la formation L'héritage des Celtes a contribué à faire grandir sa notoriété, mais en avait-il vraiment besoin?

Ce musicien ancré dans les Côtes-d'Armor depuis sa naissance s'est d'abord attelé à jouer la musique bretonne très jeune. Sonneur de bombarde à l'âge de 11 ans, Jean-Michel Veillon s'est finalement tourné vers la flute traversière tout en élargissant son champ culturel à la musique celtique en général puis aux musiques de traditions orientales. C'est pour cette raison que Bruno Coupé l'a invité à jouer la principale rythmique du morceau "Petit Chinois" sur l'album Monsieur Soleil. On peut évidemment l'entendre également sur l'une des chansons celtiques  phares de Bruno "Dans le port de Saint-Malo".

Autodidacte et passionné, le spécialiste de la flûte traversière en bois est aussi capable d'interpréter avec autant de talents, la musique cubaine ou tzigane, c'est la raison pour laquelle Bruno Coupé l'a rappelé pour enregistrer quelques titres sur l'album Ratatouille comme "La salsa des sales gosses" ou "La tombola".

L'artiste a fait partie de nombreuses formations bretonnes et a enregistré pour des musiciens comme Soïg Sibéril, Gérard Delahaye... en compagnie de Yvon Riou Jean-Michel Veillon a créé un merveilleux duo offrant une prestation musicale de très haut niveau. Le CD "Beo !" enregistré à Belfast en Irlande démontre à lui seul toute l'étendue des talents de ce musicien prodigieux.

Petit Chinois

La salsa des sales gosses

Dans le port de Saint Malo (en compagnie de Ronan Pinc au violon)


PayPal Acceptance Mark