Dan Ar Braz & Bruno Coupé

Si Daniel le Bras (en français dans le texte) n'est pas forcément un guitariste très connu sur tout l'hexagone, il est en revanche devenu au fil des années un véritable monument dans sa région natale, la Bretagne (il vit d'ailleurs toujours dans le centre de Quimper).

Ses débuts avec Alan Stivell à l'époque de sa grande popularité l'ont propulsé dans une carrière qu'il a largement amplifiée en créant dans les années 90, le groupe L'héritage des Celtes formé de musiciens venus de Bretagne bien sûr, mais également de Galice (Carlos Núñez), irlande, Pays de Galles...

Dan Ar Braz a réussi à trouver un peu de temps dans son agenda pourtant surchargé, pour se déplacer à Dinard dans le studio Eb-Productions et laisser sa trace sur le CD Drôle d'Anibal.


Bruno Coupé : Je me rappelle avoir vu Dan Ar Braz & L'héritage des Celtes au festival interceltique de Lorient qui se déroulait dans le stade de la ville et avoir été impressionné par la prestation de l'artiste comme du groupe d'un niveau réellement exceptionnel. Je ne suis pas si féru que ça de musique bretonne mais ce concert et son mélange de musiques issues de tous horizons celtiques était d'une qualité rare. Je me souviens parfaitement de la performance musicale et de l'impeccable interprétation du morceau "Duchesse" à l'issue de laquelle Dan Ar Braz a dit avec beaucoup d'humour "et pendant ce temps-là, nos femmes croient que l'on s'amuse"...

La ronde du perroquet


PayPal Acceptance Mark