Un service après-vente agressif et anti-commercial...

SAV Intermarché Creysse Bergerac

 

J'avais déjà épinglé l'autre dictateur de la grande distribution, me revoici à la lutte contre un commerce pas équitable, pas très joli [Il s'est fait souffler le titre de mousquetaire... ] chers consommateurs, soyez avertis. L'argent n'est pas une priorité pour moi, en revanche, pour cette enseigne, un sou est un sou et tant pis pour vous...


Intermarché Bergerac (Service après vente)

Vous pensez qu'acheter un objet en magasin est plus sécurisant que de commander sur Internet ? Vous espérez que vous aurez un interlocuteur de proximité plutôt qu'un répondeur (tapez 2...) ou un service téléphonique au numéro surtaxé qui vous met en attente pendant d'interminables minutes ?

Pas faux ! Enfin, pas toujours... cela dépend avant tout de l'interlocuteur en question. Si vous allez à l'Intermarché de Creysse, près de Bergerac, vous risquez de déchanter.

Préférez une bonne boutique en ligne, cela ne pourra pas être pire...

Voici le courrier recommandée A/R envoyé ce jour au service clientèle d'Intermarché de Creysse / Bergerac :

  • Intermarché
  • Service Clientèle
  • Centre Commercial des 3V
  • 154 Avenue de la Roque
  • Creysse(24100)

Madame, Monsieur,

j'ai acheté un téléphone de marque ZTE / Blade A452, pour la somme de 129 euros, LE 06 10 2016 dans votre magasin Intermarché de Creysse.

Après avoir tenté de régler des sonneries personnalisées sur l'appareil sans succès, j'ai retourné le téléphone au vendeur qui a pu constater en compagnie de deux de ses collègues, l'impossibilité de sauvegarder une sonnerie créée par mes soins pour chaque contact.

Très aimable, ce vendeur m'a donc proposé de retourner l'appareil au service technique de la marque, ce que j'ai accepté.

Le téléphone est revenu une première fois le 16 11 2016, le service technique de la marque ZTE n'ayant pas localisé la panne. J'ai donc demandé le retour du téléphone pour une nouvelle vérification.

Aujourd'hui une dame du service après-vente d'Intermarché m’avertit que le téléphone est revenu du service technique ZTE précisant le même diagnostic mais cette employée me propose de venir au magasin pour effectuer des tests.

Une fois dans le bureau du service après-vente, le ton de cette employée est rapidement devenu agressif, cette personne m'accusant de ne pas avoir précisé quelle était la nature de la panne, alors que ce n'est pas moi qui ai rédigé le bon de retour, mais le vendeur qui avait pu constater la panne.

Il m'a été demandé brusquement de reprendre mon téléphone pour effectuer de nouveaux tests chez moi, ce que j'ai refusé.

Je vous demande par la présente, de me rembourser ce téléphone et dans le cas où vous n'envisagez pas cette option, je me laisse la possibilité d'envoyer une copie de courrier au siège d'Intermarché ainsi qu'à une ou plusieurs associations de consommateurs pour signaler une attitude brutale et totalement anti-commerciale.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Bruno Coupé


Et comme il fallait s'y attendre, voici la réponse "politicienne" du directeur d'Intermarché:

SAV Intermarché

Creysse

154, Avenue de la Roque

24100 CREYSSE

Objet : Votre courrier du 25 Novembre dernier

Monsieur,

Je fais suite à votre courrier du 25 Novembre 2016 dans lequel vous faites état d’un problème rencontré avec votre téléphone mobile de marque ZTE (modèle A452 ) acheté le 6 Octobre dernier.

En effet vous avez indiqué que l’appareil ne pouvait sauvegarder les sonneries que vous aviez créées pour vos contacts. Votre téléphone a donc été pris en charge deux fois par notre service après vente. Les deux rapports que nous avons eus suite à ces prises en charge sous garantie n’ont décelé aucun problème sur votre appareil concernant le problème que vous nous aviez signalé.

C’est donc pourquoi nous vous avons informé que votre téléphone était disponible et que vous pouviez le récupérer au service après vente de votre Intermarché de Creysse.

Aujourd’hui vous nous demandez de procéder au remboursement de votre téléphone, en parfait état de fonctionnement selon les rapports établis par le service après vente. Cette option n’est pas envisageable.

Cependant afin de vous assurer de notre volonté d’être à votre écoute, je vous invite à venir récupérer votre appareil .A ce moment la un vendeur du magasin vous aidera , si vous le souhaitez , pour les manipulations nécessaires aux sauvegardes de vos sonneries.

J’espère que vous ne tiendrez pas rigueur de cet incident et que vous continuerez à nous accorder votre confiance.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

François Poizac


Service consommateurs Intermarché Bergerac

Amusant nouveau courrier reçu le 30 décembre 2016. Je n'ai pas resisté à réagir (réponses en couleur sous les attaques du mousquetaire), au passage, un grand merci au directeur d'Intermarché de Bergerac / Creysse qui alimente mon blog et un grand merci également au merveilleux site qui permet de transcrire un courrier postal en fichier informatique.

Intermarché Bergerac / Creysse

Creysse, le 26 décembre 2016

Objet : votre réclamation auprès du service consommateur du groupement des mousquetaires

Monsieur,

Je fais suite à votre réclamation auprès du service consommateurs du groupement des Mousquetaires concernant mon refus de vous rembourser votre téléphone, qui doit-je vous le rappeler est en parfait état de fonctionnement comme cela vous a été précisé dans mon précédent courrier.

Par ce nouveau courrier, je vous confirme qu’il n’est pas envisageable de procéder au remboursement de votre article, pour lequel je maintiens ma proposition de vous aider à y effectuer les manipulations techniques qui vous permettraient de l’utiliser telles que vous le souhaitez, au seul prétexte qu’il ne vous convient plus. Je vous informe qu'aucune loi ne nous impose d’exécuter votre injonction de remboursement.

Si votre appareil avait présenté un problème technique identifié lors de ses retours au Service après Vente, nous aurions bien évidemment reconsidéré notre position et respecté nos engagements commerciaux comme nous le faisons systématiquement avec tous nos clients.

N’imaginez pas un seul instant que le fait d’exhiber nos échanges sur votre blog aura une quelconque incidence sur notre position, méthode plutôt très discutable puisque nous ne pouvons y apporter la moindre contradiction. Sachez, Monsieur, qu’aucun moyen de pression, que je devine dans votre attitude et vos différents écrits, ne dictera mon attitude. Ma volonté auprès de vous, comme auprès de tous mes clients est TOUJOURS de proposer une solution commerciale équilibrée. Je regrette sincèrement que vous ne soyez pas dans cette même démarche.

Je vis confortablement et l'argent est loin d'être une priorité pour ce qui me concerne. Gardez vos euros et je garde ma liberté d'exprimer mon dégout pour des attitudes violentes et non commerciales.

Mais l'ensemble de vos lecteurs ne sera pas dupé et peut-être même se reconnaîtront-ils dans la quasi-totalité de nos clients que nous satisfaisions au quotidien et bien entendu au Service après-vente.

J'espère que ce courrier sera porté à la connaissance des internautes parcourant votre blog.

Voilà qui est fait.

Afin d'apporter une lumière complète à cette "affaire" peut-être serait-il de préciser sur votre blog que votre demande  de remboursement semblerait être est en grande partie (en totalité ?) motivée par l'achat d'un nouveau téléphone...

Voilà bien la preuve que vous n'avez aucune connaissance de ce dossier. J'ai été obligé d'acheter un nouveau téléphone pour rester en communication avec mes proches (qui lui, fonctionne très bien), unique regret, avoir effectué cet achat dans votre magasin, erreur que je ne suis pas prêt de refaire.

Dans le souci de clore le différent qui nous oppose, je vous invite donc une nouvelle fois à venir récupérer votre appareil. Un vendeur sera mis à votre disposition, si vous le désirez bien évidemment, pour vous aider à effectuer les manipulations nécessaires aux sauvegardes de vos sonneries.

Commencez par apprendre au personnel de votre SAV à se comporter correctement et on en rediscute. Le cas échéant, gardez le portable, mon porte-monnaie s'en remettra.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

François Poizac

SAS CREYSROQUE - Siège social : 24 Rue Auguste Chabrieres - 75015 PARIS v Capital: 1000 € - RCS PARIS 751315 771 - SIRET 751315 771000 38 - CODE APE 471115 « N° TVA lntracommunautaire 357 513157 71

PayPal Acceptance Mark