Au cours de l'année 2006, alors que je venais d'enregistrer Drôle d'Anibal, j'ai voulu écrire une chanson critique contre la grande distribution. L'idée d'écrire pour une fois en direction des adultes des chansons engagées m'a amusé. Du coup, j'ai écrit quelques textes mais qui sont restés au fond d'un tiroir, les voici. Au passage, j'ai également dénoncé le SAV inadmissible de l'Intermarché de Bergerac plus récemment, mais ceci est une autre histoire...

Critique de la grande distribution (chanson)

Commerce équitable est une chanson engagée contre la grande distribution et une enseigne en particulier. Bien que jamais nommé, le patron de cette enseigne est à peine dissimulé derrière les mots commerce équitable qui dénonce un commerce pas équitable du tout.

Pendant une bonne vingtaine d'années, je me suis amusé à écrire des textes et des musiques pour enfants, dont la plupart ont été distribuées par UNIVERSAL mais j'ai également réalisé des projets radicalement différents, et notamment produit des chansons très engagées sous le pseudo Nino Nyes. Commerce équitable est un des textes que j'estime le plus abouti mais n'a jamais trouvé de distributeur et pour cause, ma cible est précisément la grande distribution.

Ecouter la chanson


Paroles

Il a repris une enseigne imaginée par son père
Il faudrait qu’on m’explique pourquoi il est si fier
Il vend des petites culottes près des haricots verts
Des machines à laver, des bijoux de la bière

C'est le roi de la promo, des produits les moins chers
Et pour y arriver, le bandit sait y faire
Négociateur à plein temps du salaire des caissières
Son nom est dans la rime j'espère avoir été clair

Les caddies se remplissent dans son blafard hyper
Pendant ce temps mon village se transforme en désert
Il défend la culture, enfin celle de ses frères
Maintenant qu'il a fait disparaître tous les disquaires

Aujourd'hui il a trouvé une nouvelle manière
De jouer les zorros auprès des ménagères
Il fait venir du Mexique du café solidaire
Et se fait passer pour le sauveur de l'univers

Et cela s'appelle... Du commerce équitable

Commerçant militant parlant sur France-inter
Tout le monde doit pouvoir se payer ses pommes de terre
Mais les usines qui remercient leurs ouvrières
C'est pas ça qui le fera faire une marge en arrière

Il s'est fait souffler le titre de mousquetaire
C'était la réponse du berger à la bergère
Il n'est pas maréchal mais connaît tout de cette guerre
qu'il appelle concurrence loyale et sincère

Commerce équitable

Depuis peu écolo, défenseur de la terre
Plus de sacs en plastique sur les plages du Finistère
Il faudrait tout de même pas nous prendre pour des blaires
Tout ce qui l'intéresse c'est nos cartes bancaires

Il se bat pour nous c'est inscrit au sommaire
C'est la nouvelle mission de nos chers milliardaires
Moi j'appelle ça de la publicité mensongère
Allez j'arrête ici mon bien triste inventaire

Bien sur j'aurais pu m'en prendre à tes adversaires
Ceux qui veulent nous faire croire qu'il font dans le populaire
Désolé de t’avoir pris pour bouc émissaire
Mais jamais j’aurai cru que toi, tu savais faire

du commerce équitable


Autres chansons de Nino Nyes :

Il faut pas s'etonner

Ecouter la chanson

A 14 ans première convoc chez le dirlo
Pour ton av'nir mon p'tit l'école te dit ce qu'il te faut
Et si tu préfères jouer au foot pendant les mathématiques
Logique on t'enverra faire un CAP mécanique

Mais mécano c'est pas top pour s'faire un max de pépettes
A moins de tout connaître sur l'art de la mobylette
Et dans la cave il a fini par ouvrir un joli musée
Fournisseur officiel de toute la cité

Refrain :
Il faut pas s'étonner qu'il soit devenu farouche
Lui il voulait jouer, pas rester sur la touche
Maint'nant il joue perso, dans son équipe il est tout seul
Et lui aussi à sa façon il se fout de ta gueule

Passager clandestin débarqué à Marseille
Avec la peau de ceux sont nés au soleil
Ne touche-pas à mon pote, donne-lui du boulot
Et c'est comme ça qu'il s'est retrouvé à balayer les caniveaux

Après quelques mois de passage aux espaces verts
Il a finalement décidé de monter sa petite affaire
Surtout qu'en jardinage, pas besoin de diplôme
Je ne parle pas du gazon qu'on voit pousser au vélodrome

Entraîneur de joueurs superstars
C'est à toi que je veux tailler ce costard
Quand les deux autres seront en taule à mater l'foot à la télé
Toi tu s’ras au champagne sur ton yacht à ST-Tropez

Et pourtant ils avaient pécho cette valise
Pleine à craquer de stups et d'étranges devises
Oui mais pour toi c'était facile de passer au travers
Il faut dire que tu es né dans un tout autre univers


Music out the radio

J'avais écrit un tube en or
Un genre de grave rap fait maison
Un tempo qui groove de la mort
Je me suis dit c'coup ci c'est bon
J'vais pouvoir changer ma twingo
J'sens déjà d'ici le carton
Prévenez les paparazzis les gars
Va y'avoir du taf pour ces p'tits cons

Mais les ados n'ont pas kiffé
J'me suis fait tej comme un gros naze
Skyrock m'a rendu mon CD
Ma caisse est partie au garage

Refrain :
Music out the radio...

Je me suis remis au chagrin
En décidant de changer le ton
la variété se vend plutôt bien
Terminé la révolution
J'ai rangé tous les mots qui fâchent
Plus un mot sur Sarko, pas évident
Remballés tous les "mort aux vaches"
J'vais vous en donner des bons sentiments

J'ai contacté Chérie FM
J'leur ai dit j'ai un truc pour vous
Mais sur mon répondeur y'en a qu'un qui m'aime
C'est mon garagiste... qui voudrait des sous

refrain

Craignant de sombrer dans l'anonymat
J'ai changé de stratégie
C'est la scène qui fera de moi
La nouvelle coqueluche d'NRJ
J'organise des concerts
Dans ma cave tous les samedis soirs
J'envoie des invits à Drucker
Vous pouvez préparer l'Alcazar

Attends qu'je fasse le truc qui décoiffe
Ils feront moins les rigolos
Mais j'signerai jamais d'autographe
A c't enfoiré de mécano

Refrain

Chanson inspirée par Ma chanson leur a pas plus ( Renaud Séchan )


Montre-moi tes fesses

On en a déjà longtemps parlé hier soir
J’aimerais que tu patientes encore un peu
Pour mes gamins ce serait toute une histoire
Moi qui fait tout pour les rendre heureux
Laisse-moi le temps de trouver une occasion
Et j’lui dirai que j’la quitte pour de bon
En attendant, enlève ton deux pièces
Et je t’en prie : Montre-moi tes fesses.

Tu dis qu’tu voudrais que l’on se voit autre part
Je s’rais pas contre cet hôtel me ruine un peu
Mais tu nous vois au beau milieu d’un square
Allons madame, ce n’est pas sérieux
Et cet amour, cet amour que je garde pour toi
Est aussi bien à l’abri sous ces draps
J’te préférais en soumise maîtresse
Allez maint’nant : Montre-moi tes fesses.

Parfois tu me traites de salaud
Tu dis qu’une seule chose qui m'intéresse
Là je m’écrase, je ne dis pas un mot
De peur de perdre une trop bonne adresse

Et puis l’orage s’éloigne tout doucement
Il suffit juste d’attendre le bon moment
Pour glisser une main avec délicatesse
Sous ton peignoir piètre gardien de tes richesses

Ok, d’accord, c'est vrai que je n'suis pas un saint
et que j'apprécie avant tout tes caresses
en suçotant les tétons des deux tiens
Mais à présent, Il est tard je te laisse

J’te f’rai envoyer des fleurs demain matin
Accompagnées d’un p’tit mensonge en SMS
Toutes ces promesses resteront sans lendemain
Celles qui y ont cru, sont blondes entre les fesses


L'idiot du village

Refrain :
On dit qu’il est sot, c’est l’idiot du village
Le bon dieu a oublié de faire le dernier étage
Debout sur son vélo il fait marrer les enfants
Mais ses éclats de rire inquiètent les passants

Il passe ses journées entre la poste et la mairie
Et quand il est forme il met moins d’une minute et demie
S’il fait pas un crochet par la boulangerie
Qui fait aussi tabac, troquet, dépôt de presse … et charcuterie

Tout seul au bout du bar avec sa limonade
Il dit qu’il doit partir pour aller planter ses salades
Mais le bon vieux Gérard crie « Allez c’est ma tournée »
Et c’est comme ça qu’il reste là pendant toute la matinée

Refrain

Un jour un allumé échappé de la capitale
Lui a parlé d’aller passer le week-end à Pigalle
Mais Monsieur le curé s’y est fermement opposé
Sinon Dimanche il n’aurait plus personne à qui parler

Une fois par an l’14 juillet au bal de la Mairie
Il est là, les yeux pétillant, rivés sur la batterie
On l’invit’ra sur scène, on le laiss’ra chanter
Pour lui ces moments de bonheur sont bien trop rares dans une année

Refrain

Parfois il vient s’asseoir sur les marches de l’église
Attendant patiemment de voir passer mademoiselle Lise
Elle pressera le pas sans jeter le moindre regard
Ouh là il ne boira pas de limonade ce soir

Ils avaient pourtant dit avant les dernières élections
Faut s’occuper de lui, votez pour nous, nous le ferons
Mais ils ont préféré investir dans un gros n’avion
« Et oui vous comprenez maint’nant il n’y’a plus de pognon »

Refrain

Un soir pendant les débats du conseil municipal
Un élu a eu l’idée de lui donner du travail
« Il faudrait qu’il se sente utile pour la société,
J’le vois bien Jardinier, cantonnier… ou policier »

Mais quand on lui a dit qu’il allait pouvoir travailler
Se lever le matin et se faire engueuler
Il a dit « impossible je suis l’idiot du canton »
Il faut bien reconnaître il était pas si con

Refrain


Reste sur ton île

Les vacances se terminent, à présent je dois rentrer chez moi
Ca ne va pas être facile, mais tu le sais bien je n’ai pas le choix
Je t’aurais bien mis dans ma valise mais je t’aime trop pour te faire ce coup là
Je n’oublierai pas ton parfum vanille ni ta peau couleur chocolat

Refrain :
Reste sur ton île, ne viens pas te perdre à Paris
C’est infesté de crocodiles, crois-moi tu es bien mieux ici
Reste sur ton île, bien à l’abri sous les cocotiers
Reste sur ton île, ma jolie petite vahiné

Notre jungle est bien trop dangereuse, pour une fille aussi fragile que toi
Tu ne pourrais pas être heureuse, les fauves ne se mélangent pas comme ça
Ils t’enfermeront dans une cage, où le soleil n’entre jamais
Tout ça pour quelques coquillages à l’effigie de leurs grands sorciers

Refrain

Je ne veux pas te voir souffrir, chez moi ce n’est pas ce que tu crois
Quand ils te font un joli sourire c’est parce qu’ils ont besoin de toi
Ils se disent tous solidaires mais la Turquie ils en veulent pas
Ils ne lâchent rien, même en hiver, quand leurs frères crèvent dans le froid

Refrain

Tu sais je serais bien resté, mais mes enfants m’espèrent la bas
Peut-être dans quelques années si tu peux m’attendre jusque là
Tu as raison de te méfier, j’imagine que d’autres avant moi
T’ont dit qu’un jour ils reviendraient, maint’nant tu peux comprendre pourquoi
Je te dis :

Refrain


Chanson d’amour

Refrain (2 fois) :
Chanson d’amour
Chanson de tous les jours
Avec des violons autour
Chanson d’amour

Il m’a dit si tu veux m’écrire une chanson
Trouve un sujet tranquille un joli son
Parle d’une fille que tu aurais beaucoup aimé
D’un moment de bonheur, mets-y des regrets
Prends pas de risques, chante l’amour
Choisis des mots simples, enveloppés de velours
Je connais le métier, écoute mes conseils
Mais commence par te faire dégager derrière les oreilles

Refrain

Pour moi qui ai grandi avec le reggae et le blues
Les fleurs imprimées sur les jupons des andalouses
C’est vrai que c’est plutôt joli en vérité
Mais dans une chanson quelle banalité
Quand t’en auras fait le tour, je sais rien, n’ te fait peur
J’te vois bien refourguer la compil de mon cœur
J’pourrai pas te satisfaire désolé j’ suis pas fait pour
J’ envisage un manager un tout p’tit peu moins vautour

Refrain

Je ne vendrai pas mon âme au diable
Pour pouvoir m’admirer en couleur sur le câble
J’continuerai à chanter mes colères sans détour
Et vous n’me verrez jamais traîner dans vos foutus concours
T’es tombé sur un homme amoureux de liberté
Tout droit dans ses bottes et dans ses pensées
Faudra te trouver un autre troubadour
Dans ton "univers sale" tous attendent leur tour

Refrain

PayPal Acceptance Mark